///


_




"Les Chants de l'Umaï" sont divisés en cinq tableaux suivis d'un épilogue où la danse procède du chant, lequel se déroule en longues mélopées chantournées, un peu comme ces phylactères délicats des antiques manuscrits enluminés où se lisent, en caractères gothiques, les paroles des héros et des saints de la mythologie chrétienne ou de l'histoire légendaire des nations. Dans ce contexte théâtral indo-arabo-hébraïco-persan, Marcia Barcellos apparaît dans une pénombre dramatique revêtue d'imposants costumes (Christian Burle) qui la font tour à tour ressembler à quelque déesse Isis, à une princesse assyrienne ou encore à Loïe Füller quand elle arme ses bras de longs voiles portés sur des
tiges rigides, apparaissant comme des ailes gigantesques
de papillon....”



Raphaël de Gubernatis / Le Nouvel Observateur



_


"Mais de quel système solaire cette femme est-elle l'émissaire ? Devant un écran où défilent des planètes, puis les images d'un monde microbien grossi mille fois, cette moniale (Marcia Barcellos, cofondatrice de la compagnie Système Castafiore) nous délivre un message. Par le chant d'abord, dans une langue aux sonorités jamais entendues. Par le geste ensuite, avec des signes tout aussi énigmatiques, impliquant surtout le haut du corps. Dans un premier tableau, les bras se replient, comme pour bercer un nouveau-né imaginaire. A l'étape suivante – cette rencontre est structurée en cinq «chants» -, les poignets se libèrent et les mains dessinent de subtiles arabesques, transformant la femme de l'espace en danseuse de bharatanatyam indien. Puis c'est une danse des voiles, qui rappelle les évolutions de l'avant-gardiste Loïe Fuller (1862-1928)... Système Castafiore, compagnie perchée depuis une dizaine d'années sur la corniche de Grasse, très soutenue à l'international, explore des univers aux frontières de l'érudition et de l'artifice. Dans ses créations récentes, la vidéo est devenue davantage qu'un outil technologique :
un révélateur. L'alliance entre jeu virtuel et présence corporelle donne à voir un condensé d'humanité, un ersatzd'encyclopédie. Pionniers dans leur domaine, ces Provençaux savent y faire."



Mathieu Braunstein/Télérama